Merci à vous de visiter ce site




Pour nous aider
et/ou pour le plaisir,
acheter ce recueil
de Stéphen Moysan



Pour nous aider
et/ou pour le plaisir,
acheter ce recueil
de Stéphen Moysan




Éternels Éclairs
Poésie Peinture

Le dernier adieu


Quand l’être cher vient d’expirer,
On sent obscurément la perte,
On ne peut pas encor pleurer :
La mort présente déconcerte ;

Et ni le lugubre drap noir,
Ni le dies irae farouche,
Ne donnent forme au désespoir :
La stupeur clôt l’âme et la bouche.

Incrédule à son propre deuil,
On regarde au fond de la tombe,
Sans rien comprendre à ce cercueil
Sonnant sous la terre qui tombe.

C’est aux premiers regards portés,
En famille, autour de la table,
Sur les sièges plus écartés,
Que se fait l’adieu véritable.


Sully Prudhomme
Les solitudes



Autres pages concernant ce poète : Les Oeuvres de A à Z - Le Florilège de poèmes - La Biographie








Pour nous aider et/ou pour le plaisir,
acheter les livres de Stéphen Moysan




Merci à vous d'être venu(e) lire le poème
« Le dernier adieu » de Sully Prudhomme
sur les Éternels Éclairs.



« Éternels Éclairs : Sources de poésies »


Webdesigner : Mathieu Jacomy    -    Webmaster : Stéphen Moysan
Contact : stephen.moysan@gmail.com


Partenaires référencement