Éternels Éclairs

Les 4 saisons
Stéphen Moysan

Camille Pissaro : Coucher de soleil à Bazincourt

2ème semaine de décembre 2020

image CC BY NC SA Droit d'utiliser à des fins non commerciales, de partager ou d'adapter l'Œuvre. Pour cela, vous devez la créditer, intégrer un lien vers cette page du site et indiquer si des modifications ont été effectuées. Les nouvelles Œuvres créées à partir de celle-ci seront sous les mêmes conditions.

Nuit qui se dilue Au goût amer Café sans sucre. Rien ne guérit le passé Ce que j’ai souffert Est toujours présent. Vent d’automne - Ma peur de tomber Comme une feuille.

— Stéphen Moysan,
Les 4 saisons

Automne - Les feuilles jaunissent Mais le thé reste vert. Il pleut Retourner les nuages Côté bleu. * Bêtise d’un enfant Il se cache sous un arbre, Le ciel gronde.

— Stéphen Moysan et * Florence Houssais
Les 4 saisons

Ciel gris - Une pluie de regrets Du bleu de l’été. Grande tristesse L’automne se creuse Jour d’enterrement. Moment perdu Ne pensant à rien Infinie solitude.

— Stéphen Moysan
Les 4 saisons

Noël blanc - Du sucre glace Sur le gâteau. Le temps pèse moins - Le ciel plus léger De quelques flocons. Cadeau d’hiver L’antenne est gelée Neige sur la une.

— Stéphen Moysan
Les 4 saisons

Ciel d’hiver Les oiseaux sont Ivres de nuages. Le vent se lève Sous son souffle L’horizon s’enfuit. Avant le premier gel Cueillir la dernière rose Une épine au cœur. *

— Stéphen Moysan et * André Vezina
Les 4 saisons

Temps glacial - Les sapins portent Des manteaux de neige. Dans mon canapé Près du feu j’écoute Le vent souffler. On dirait que dehors Cette nuit de lune Ne fait pas de quartier.

— Stéphen Moysan
Les 4 saisons

Printemps confiné Contre les coups de blues Un coup de rouge. Ce soir - Bouteille vide Tête pleine de toi. Trouver refuge Dans une île flottante S’échapper du monde.

— Stéphen Moysan
Les 4 saisons

Toucher le ciel A travers un nuage De parfum. Promesse de printemps On s’enlacera toujours Et on s’en lassera jamais. Pâques Un gout sucré Sur ses lèvres.

— Stéphen Moysan
Les 4 saisons

Face à moi Une présence éblouissante Le soleil. Bourgeonnement Du printemps Toute chose embellit. Tant d’oiseaux Dans le jardin On se croirait au ciel.

— Stéphen Moysan
Les 4 saisons

Jour long Plein soleil Envie de paresse. Trop chaud Sur la plage Chocolat-pistache. Mer calme Flux et reflux Des conversations.

— Stéphen Moysan
Les 4 saisons

Il plonge dans la mer Sans faire de vague Le soleil d’été. Une Belle endormie, Allongée sur le sable, Mieux que dans un lit. Un livre sur le visage, Le nez en marque page, L’histoire d’un rêve.

— Stéphen Moysan
Les 4 saisons

Belle femme Bronzant sur la plage Vêtue du seul été, Quand soudain Un inconnu la couvre De son ombre, Alors elle s’en va Et quelques grains de sable Rentrent avec elle.

— Stéphen Moysan
Les 4 saisons
}