Merci à vous de visiter ce site




Pour nous aider
et/ou pour le plaisir,
acheter ce recueil
de Stéphen Moysan



Pour nous aider
et/ou pour le plaisir,
acheter ce recueil
de Stéphen Moysan




Éternels Éclairs
Poésie Peinture



Tout brûle, même la pluie



Stéphen Moysan









Fin avril, début mai 2021




Droit d'utiliser à des fins non commerciales, de partager ou d'adapter l'Œuvre. Pour cela, vous devez la créditer, intégrer un lien vers cette page du site et indiquer si des modifications ont été effectuées. Les nouvelles Œuvres créées à partir de celle-ci seront sous les mêmes conditions.





Quand le temps n’est qu’une mesure
Et que l’espace est sans mesure
Il nous faut aller plus loin
Voir un horizon qui ne soit pas celui de nos ancêtres.

Sinon l’avenir se dérobe
Et il reste telle une promesse hors d’atteinte
Ce monde meilleur qui nous enfonce
Dans un cauchemar sans fin.



Stéphen Moysan
Tout brûle, même la pluie


Tout brûle,
Hier est en cendres,
Demain est en ruines,
Nous jouons avec le feu.

C’est le grand incendie,
Qui enflamme nos vies,
Et la poussière
Retourne à la poussière.



Stéphen Moysan
Tout brûle, même la pluie


Encore un jour
Confiné
Où rugissant
L’esprit s’évade.

La poésie
Est ce que j’ai à vivre
Aujourd’hui
De plus sauvage.



Stéphen Moysan
Tout brûle, même la pluie


Il y a ceux qui crient
Quand la vie se tait,
Et ceux qui murmurent
Que la vie fait trop de bruit.

Suis ceux qui donnent des ailes
Pas ceux qui volent les pauvres,
Car avoir les pieds sur Terre
N’excuse pas de piétiner le monde.



Stéphen Moysan
Tout brûle, même la pluie


En poésie
J’ai des hauts
Et j’ai des bas
J’habite des vertiges.

Et puis un feu en moi
Verse des larmes
Quand la nuit se tait
Les silences de la lumière.



Stéphen Moysan
Tout brûle, même la pluie


Début mai
Par temps de pluie
Avoir un peu de ciel
Dans les chaussettes.

La tête dans les nuages
J’ai des vertiges répétés
De cette chute éternelle
Qui voit le jour tomber.



Stéphen Moysan
Tout brûle, même la pluie


Ce n’est pas dans les gènes
Les gênes du cœur,
Plutôt le bonheur
Plus tôt que plus tard.

Ceux qui s’aiment
Sèment les jours heureux
Dans les champs de l’amour
Dans les chants de toujours.



Stéphen Moysan
Tout brûle, même la pluie


Mon amour
Quand je suis en toi
Tout semble
Parfaitement à sa place.

Le sacré
S’envoie en l’air,
Mes prières s’exaucent,
Et je touche un peu le paradis.



Stéphen Moysan
Tout brûle, même la pluie


Par temps de pluie
Tu es le soleil
De mon arc-en-ciel
Dans la poitrine,

Et tu dissipes le vent
Et les orages
De mes tempêtes
Dans la tête.



Stéphen Moysan
Tout brûle, même la pluie


Tu es parti,
Période de confinement :
Les rencontres - difficiles,
Les adieux - plus encore.

Du feu qui brule en moi
Les mots en sont les cendres,
Je garderai la flamme
Quitte à consumer ma vie.



Stéphen Moysan
Tout brûle, même la pluie





Pour nous aider et/ou pour le plaisir,
acheter les livres de Stéphen Moysan




Merci à vous d'être venu(e) lire
Tout brûle, même la pluie de Stéphen Moysan
sur les Éternels Éclairs.



« Éternels Éclairs : Sources de poésies »


Webdesigner : Mathieu Jacomy    -    Webmaster : Stéphen Moysan
Contact : stephen.moysan@gmail.com


Partenaires référencement