Merci à vous de visiter ce site



    * Dernières nouveautés



Éternels Éclairs
Poésie Peinture

Devant un Portrait


Des fluides moments nul ne voit le passage,
Et le printemps des jours s'éteint comme il est né ;
C'est insensiblement, sur le fleuve de l'âge,
Qu'à la froide vieillesse un homme est entraîné.

Mais je me saurai vieux quand cette chère image
Ne me retiendra plus à sa grâce enchaîné
Et ne recevra plus ce douloureux hommage
D'un sentiment stérile à survivre obstiné :

Ah ! ce jour-là, mon âme aura perdu son aile,
Mon coeur son sang, mes nerfs leur vie et leur ressort ;
Je ne serai plus moi, n'existant plus pour elle.

À quelque homme nouveau j'aurai vendu mon sort,
Ma figure et mon nom, la cendre et l'étincelle,
Et je serai bien vieux, si je ne suis pas mort !


Sully Prudhomme
Stances Et Poèmes



Autres pages concernant ce poète : Les Oeuvres de A à Z - Le Florilège de poèmes - La Biographie






Merci à vous d'être venu(e) lire le poème
« Devant un Portrait » de Sully Prudhomme
sur les Éternels Éclairs.



« Éternels Éclairs : Sources de poésies »


Webdesigner : Mathieu Jacomy    -    Webmaster : Stéphen Moysan
Contact : stephen.moysan@gmail.com


Partenaires référencement