Merci à vous de visiter ce site



    * Dernières nouveautés



Éternels Éclairs
Poésie Peinture

Je ne te conterai de Bologne et Venise


Je ne te conterai de Bologne et Venise,
De Padoue et Ferrare et de Milan encor,
De Naples, de Florence, et lesquelles sont or
Meilleures pour la guerre ou pour la marchandise.

Je te raconterai du siège de l’Église,
Qui fait d’oisiveté son plus riche trésor,
Et qui dessous l’orgueil de trois couronnes d’or
Couve l’ambition, la haine et la feintise :

Je te dirai qu’ici le bonheur et malheur,
Le vice, la vertu, le plaisir, la douleur,
La science honorable et l’ignorance abonde.

Bref, je dirai qu’ici, comme en ce vieux chaos,
Se trouve, Peletier, confusément enclos
Tout ce qu’on voit de bien et de mal en ce monde.


Joachim du Bellay
Les Regrets



Autres pages concernant ce poète : Les Oeuvres de A à Z - Le Florilège de poèmes - La Biographie






Merci à vous d'être venu(e) lire le poème
« Je ne te conterai de Bologne et Venise » de Joachim du Bellay
sur les Éternels Éclairs.



« Éternels Éclairs : Sources de poésies »


Webdesigner : Mathieu Jacomy    -    Webmaster : Stéphen Moysan
Contact : stephen.moysan@gmail.com


Partenaires référencement