Merci à vous de visiter ce site



    * Dernières nouveautés



Éternels Éclairs
Poésie Peinture

Ce brave qui se croit, pour un jaque de maille


Ce brave qui se croit, pour un jaque de maille,
Être un second Roland, ce dissimulateur,
Qui superbe aux amis, aux ennemis flatteur,
Contrefait l'habile homme et ne dit rien qui vaille,

Belleau, ne le crois pas ! et quoiqu'il se travaille
De se feindre hardi d'un visage menteur,
N'ajoute point de foi à son parler vanteur,
Car jamais homme vaillant je n'ai vu de sa taille.

Il ne parle jamais que des faveurs qu'il a !
Il dédaigne son maître, et courtise ceux-là
Qui ne font cas de lui : il brûle d'avarice !

Il fait du bon chrétien, et n'a ni foi ni loi !
Il fait de l'amoureux, mais c'est, comme je crois,
Pour couvrir le soupçon de quelque plus grand vice.


Joachim du Bellay
Les Regrets



Autres pages concernant ce poète : Les Oeuvres de A à Z - Le Florilège de poèmes - La Biographie






Merci à vous d'être venu(e) lire le poème
« Ce brave qui se croit, pour un jaque de maille » de Joachim du Bellay
sur les Éternels Éclairs.



« Éternels Éclairs : Sources de poésies »


Webdesigner : Mathieu Jacomy    -    Webmaster : Stéphen Moysan
Contact : stephen.moysan@gmail.com


Partenaires référencement