Mise en lumière avec rage
D’une violence démentielle
Entre les lignes de l’orage
Une sombre vérité se révèle :

Noir est le cœur des nuages
Pleurant des larmes du ciel
Lorsqu’ils vivent naufrage
Dans les courants éternels !

Stéphen Moysan



Éternels Éclairs
Poésie Peinture

Ceux qui partent, par Umberto Boccioni
Ceux qui partent, par Umberto Boccioni

Image en haute résolution non disponible

Huile sur toile
70,8 x 95,9 cm
1911

The Museum of Modern Art, New York, USA

Ceux qui restent, par Umberto Boccioni
Ceux qui restent, par Umberto Boccioni

Huile sur toile
70,8 x 95,9 cm
1911

The Museum of Modern Art, New York, USA

Charge des lanciers, par Umberto Boccioni
Charge des lanciers, par Umberto Boccioni

Tempera et collage sur papier
32 x 50 cm
1915

Musée d'Art contemporain, Milan, Italie

Dynamisme du joueur de foot, par Umberto Boccioni
Dynamisme du joueur de foot,
par Umberto Boccioni

Huile sur toile
193,2 x 201 cm
1913

The Museum of Modern Art, New York, USA

Élasticité, par Umberto Boccioni
Élasticité, par Umberto Boccioni

Image en haute résolution non disponible

Huile sur toile
100 x 100 cm
1912

Musée d'Art contemporain, Milan, Italie

Émeute sous les arcades, par Umberto Boccioni
Émeute sous les arcades,
par Umberto Boccioni

Huile sur toile
76 x 64 cm
1910

Pinacoteca di Brera, Italie

Épaules dénudées sous l'effet du soleil, par Umberto Boccioni
Épaules dénudées sous l'effet du soleil,
par Umberto Boccioni

Huile sur toile
60 x 55,2 cm
1909

MART, Rovereto, Italie

L'idole moderne, par Umberto Boccioni
L'idole moderne, par Umberto Boccioni

Huile sur toile
60 x 58,4 cm
1911

Estorick Collection de l'art italien moderne, Londres, Angleterre

La cité du cheval, par Umberto Boccioni
La cité du cheval, par Umberto Boccioni

Huile sur toile
199,3 x 301 cm
1910

The Museum of Modern Art, New York, USA

La rue qui entre dans la maison, par Umberto Boccioni
La rue entre dans la maison,
par Umberto Boccioni

Huile sur toile
100 x 100,6 cm
1911

Sprengel Museum Hannover, Hanovre, Allemagne

Le buveur, par Umberto Boccioni
Le buveur, par Umberto Boccioni

Huile sur toile
86 x 87 cm
1914

Collection de Riccardo Jucker et Magda, Milan, Italie

Le cycliste, par Umberto Boccioni
Le cycliste, par Umberto Boccioni

Huile sur toile
70 x 95 cm
1913

Collection Peggy Guggenheim, Venise, Italie

Le rire, par Umberto Boccioni
Le rire, par Umberto Boccioni

Huile sur toile
110,2 x 145,4 cm
1911

The Museum of Modern Art, New York, USA

Les adieux, par Umberto Boccioni
Les adieux, par Umberto Boccioni

Huile sur toile
70,5 x 96,2 cm
1911

The Museum of Modern Art, New York, USA

Les forces de la rue, par Umberto Boccioni
Les forces de la rue,
par Umberto Boccioni

Huile sur toile
100 x 78 cm
1911

Musée d'Art Moderne d'Osaka, Japon

Matière, par Umberto Boccioni
Matière,
par Umberto Boccioni

Huile sur toile
226 x 150 cm
1913

Collection Peggy Guggenheim, Venise, Italie

Visions simultanées, par Umberto Boccioni
Visions simultanées,
par Umberto Boccioni

Huile sur toile
60,5 x 60,5 cm
1911

Von der Heydt Museum, Wuppertal, Allemagne

Volumes horizontaux, par Umberto Boccioni
Volumes horizontaux,
par Umberto Boccioni

Huile sur toile
95,5 x 95 cm
1912

Pinakothek der Moderne , Munich, Allemagne


Éloge à Umberto Boccioni



« Héritant de la philosophie de Bergson et de la théorie de la relativité d'Einstein selon lesquelles la stabilité est une illusion rétrograde, Boccioni choisit la vitesse comme moyen de percevoir et d'acquiescer au principe fondamental qui régit le monde moderne, le mouvement. Sont ainsi glorifiées par lui, le mouvement et la vitesse qui s'expriment à travers l'action des machines, des automobiles, la frénésie de la vie urbaine, les métropoles, les lumières artificielles, et tous les bruits qui en émergent. Il adopte la géométrisation cubiste pour rendre le dynamisme des lignes de forces qui traversent ses compositions et influencera ainsi l'avant-garde russe. »

* Texte modifié par Stéphen Moysan




Merci à vous d'être venu(e) regarder
Ce choix de tableaux d'Umberto Boccioni
sur les Éternels Éclairs.