Mise en lumière avec rage
D’une violence démentielle
Entre les lignes de l’orage
Une sombre vérité se révèle :

Noir est le cœur des nuages
Pleurant des larmes du ciel
Lorsqu’ils vivent naufrage
Dans les courants éternels !

Stéphen Moysan



Éternels Éclairs
Poésie Peinture



Définition du mouvement :


Die Brücke ( La passerelle ou le pont ) est un groupe d'artistes allemands expressionnistes formé à Dresde le 7 juin 1905. Ses premiers membres, des étudiants d'architecture issus du Jugendstil, influencés par Hermann Obrist étaient : Ernst Ludwig Kirchner, Erich Heckel, Karl Schmidt-Rottluff. Emil Nolde et Hermann Max Pechstein s'y sont associés en 1906, et Otto Mueller en 1910. Le fauviste Van Dongen se rapprocha également du groupe et fut ainsi l'intermédiaire entre le groupe et ses amis français.

Die Brücke fut l'un des deux groupes fondamentaux de peintres expressionnistes allemands, l'autre étant Der Blaue Reiter ( Le Cavalier bleu ) formé à Munich en 1911. Ses membres veulent détruire les vieilles conventions comme cela est en train de se produire en France. Selon Kirchner il ne faut pas s'imposer de règles. L'inspiration doit couler librement afin de donner l'immédiateté de l'expression selon les émotions et la conscience subjective de l'artiste, encourageant ainsi un dessin rapide, des couleurs vives, pures ou peu mélangées. Le groupe se préoccupe moins des aspects formels, le séparant ainsi du fauvisme de Matisse ou Braque. Pour eux, le contenu est plus important que la forme. La charge de critique sociale qu'ils ajoutèrent à leurs œuvres leur valurent des attaques de la critique conservatrice qui les accusa d'être un danger pour la jeunesse allemande.

Les membres de Die Brücke s'isolèrent d'eux-mêmes dans un quartier ouvrier de Dresde et se rapprochèrent du primitivisme. Le nu, symbole de l'état paradisiaque initial, est leur motif préféré. Mais ils peignent tous les sujets classiques comme les paysages, natures mortes ou portraits. Les contrastes spectaculaires des blancs et noirs de leurs gravures sur bois, une technique qu'ils remirent au goût du jour, sont particulièrement saisissants.

Le groupe fait une première exposition commune à Berlin en mai 1910 et rejoint la capitale peu après. Le 27 mai 1913, Die Brücke se dissout, conséquence des divergences claires entre ses membres.

Centre Pompidou




Erich Heckel
(1883-1970)



Baigneuse en mer, par Erich Heckel
Baigneuse en mer,
par Erich Heckel

Briqueterie, par Erich Heckel
Briqueterie, par Erich Heckel

Convalescence, par Erich Heckel
Convalescence, par Erich Heckel

Homme en marron, par Erich Heckel
Homme en marron, par Erich Heckel

La lecture, par Erich Heckel
La lecture, par Erich Heckel

La prière, par Erich Heckel
La prière, par Erich Heckel

Le masque, par Erich Heckel
Le masque, par Erich Heckel

Les baigneurs, par Erich Heckel
Les baigneurs, par Erich Heckel

Percée du soleil, par Erich Heckel
Percée du soleil, par Erich Heckel

Portrait, par Erich Heckel
Portrait, par Erich Heckel

Soleil couchant, par Erich Heckel
Soleil couchant, par Erich Heckel



Emil Nolde
(1867-1956)



Indigène, par Emil Nolde
Indigène, par Emil Nolde

L'insulaire, par Emil Nolde
L'insulaire, par Emil Nolde

Crucifixion, par Emil Nolde
La crucifixion, par Emil Nolde

Prière de Pentecôte, par Emil Nolde
La prière de Pentecôte, par Emil Nolde

Le couple, par Emil Nolde
Le couple, par Emil Nolde

Les masques, par Emil Nolde
Les masques, par Emil Nolde

Mer en automne, par Emil Nolde
Mer en automne, par Emil Nolde

Mer sombre, par Emil Nolde
Mer sombre, par Emil Nolde

Soleil couchant, par Emil Nolde
Soleil couchant, par Emil Nolde



Hermann Max Pechstein
(1881-1955)



Coucher du soleil, par Hermann Max Pechstein
Coucher du soleil, par Hermann Max Pechstein

Femme avec enfant, par Hermann Max Pechstein
Femme avec enfant, par Hermann Max Pechstein

Femme épluchant des oranges, par Hermann Max Pechstein
Femme épluchant des oranges,
par Hermann Max Pechstein

Femme nue et assise, par Hermann Max Pechstein
Femme nue et assise,
par Hermann Max Pechstein

Femmes aux habits colorés, par Hermann Max Pechstein
Femmes aux habits colorés,
par Hermann Max Pechstein

Grappe de raisin, par Hermann Max Pechstein
Grappe de raisin,
par Hermann Max Pechstein

La femme masquée, par Hermann Max Pechstein
La femme masquée,
par Hermann Max Pechstein

La pause du modèle, par Hermann Max Pechstein
La pause du modèle, par Hermann Max Pechstein

Le sofa vert, par Hermann Max Pechstein
Le sofa vert, par Hermann Max Pechstein

Obra, par Hermann Max Pechstein
Obra, par Hermann Max Pechstein

Portrait de femme, par Hermann Max Pechstein
Portrait de femme,
par Hermann Max Pechstein

Refuges valaisans, par Hermann Max Pechstein
Refuges valaisans,
par Hermann Max Pechstein



Karl Schmidt-Rottluff
(1884-1976)



Couleurs hivernales, par Schmidt-Rottluff
Couleurs hivernales, par Schmidt-Rottluff

Deux paysans, par Schmidt-Rottluff
Deux paysans, par Schmidt-Rottluff

Jardin en hiver, par Schmidt-Rottluff
Jardin en hiver, par Schmidt-Rottluff

Jeune femme au miroir, par Schmidt-Rottluff
Jeune femme au miroir,
par Schmidt-Rottluff

Lune dans une chambre, par Schmidt-Rottluff
Lune dans une chambre,
par Schmidt-Rottluff

Nature morte, par Schmidt-Rottluff
Nature morte, par Schmidt-Rottluff

Passant sur la plage, par Schmidt-Rottluff
Passant sur la plage, par Schmidt-Rottluff

Portrait d'Émy, par Schmidt-Rottluff
Portrait d'Émy, par Schmidt-Rottluff

Tête du Christ, par Schmidt-Rottluff
Tête du Christ, par Schmidt-Rottluff



Les Gravures sur bois



Deux hommes à la mer, par Erich Heckel
Deux hommes à la mer,
par Erich Heckel

La lecture, par Erich Heckel
La lecture, par Erich Heckel

Tête d'homme (I), par Erich Heckel
Tête d'homme (I),
par Erich Heckel

Tête d'homme (II), par Erich Heckel
Tête d'homme (II),
par Erich Heckel

Le Christ, par Karl Schmidt-Rottluff
Le Christ,
par Karl Schmidt-Rottluff

Le passage d'Emmaüs, par Karl Schmidt-Rottluff
Le passage d'Emmaüs, par Karl Schmidt-Rottluff

Maria, par Karl Schmidt-Rottluff
Maria, par Karl Schmidt-Rottluff

Portrait de femme, par Karl Schmidt-Rottluff
Portrait de femme,
par Karl Schmidt-Rottluff

Portrait d'homme, par Karl Schmidt-Rottluff
Portrait d'homme,
par Karl Schmidt-Rottluff

Valentin I, par Karl Schmidt-Rottluff
Valentin I,
par Karl Schmidt-Rottluff

La famille, par Emil Nolde
La famille, par Emil Nolde

Le prophète, par Emil Nolde
Le prophète, par Emil Nolde

Les danseuses aux bougies, par Emil Nolde
Les danseuses aux bougies,
par Emil Nolde

Tête de pêcheur, par Emil Nolde
Tête de pêcheur, par Emil Nolde

La tentation, par Hermann Max Pechstein
La tentation,
par Hermann Max Pechstein

Pater Noster, par Hermann Max Pechstein
Pater Noster,
par Hermann Max Pechstein



Merci à vous d'être venu(e) regarder
Cette galerie de tableaux concernant Die Brücke
sur les Éternels Éclairs.