Merci à vous de visiter ce site





Éternels Éclairs
Poésie Peinture



Les toits rouges, par Camille Pissarro
Les toits rouges, par Camille Pissarro

Huile sur toile
54,5 x 65,6 cm
1877

Musée d'Orsay, Paris

Galerie Pissaro




ANALYSE DU TABLEAU




Le titre, Les Toits rouges, coin de village, effet d'hiver, précise la dimension théorique de cette création de Camille Pissarro. Avec ce tableau, en effet, il s'éloigne d'une notion anecdotique du paysage. Les plans se succèdent parallèlement à la surface de la toile. L'impression de profondeur est dès lors simplement rendue par la taille décroissante des motifs. Du rouge orangé au brun, les pentes des toits semblent essaimer sur toute la surface. Les mêmes tonalités se retrouvent en effet dans les champs et les plantes du premier plan, ainsi que sur la côte Saint-Denis à l'arrière-plan. Les empâtements, plus ou moins prononcés, en accrochant plus ou moins la lumière et en rendant la touche plus ou moins vibrante, confèrent une grande intensité et une grande mobilité à la surface peinte.

Cette peinture est réalisée alors que Pissarro et Cézanne ont l'habitude, depuis 1865, de travailler ensemble sur des motifs identiques. Mais la version cézanienne, Le Verger, côte de Saint-Denis, à Pontoise (en prêt au Muséum of Fine Arts de Saint Petersburg, Floride) offre une vision plus en hauteur. Les maisons et les toits disparaissent derrière un rideau d'arbres, et les effets de couleurs sont limités par cet environnement végétal envahissant.



Musée d'Orsay
Jean-Gilles Berizzi



« Éternels Éclairs : Sources de poésies »


Webdesigner : Mathieu Jacomy    -    Webmaster : Stéphen Moysan
Contact : stephen.moysan@gmail.com


Partenaires référencement