Merci à vous de visiter ce site



    * Dernières nouveautés



Éternels Éclairs
Poésie Peinture



L'oeuvre sans nom


Stéphen Moysan




Pont énigmatique, Léonid Afremov






2ème semaine de juillet 2020




Droit d'utiliser à des fins non commerciales, de partager ou d'adapter l'Œuvre. Pour cela, vous devez la créditer, intégrer un lien vers cette page du site et indiquer si des modifications ont été effectuées. Les nouvelles Œuvres créées à partir de celle-ci seront sous les mêmes conditions.





Il voit clair la nuit
Deux soleils
Dans les yeux du chat.

Soirée au jardin
Attentif au moment
Je souris.

Couverture de mon livre :
« Meurtre bénévole » -
Le sang du moustique.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Feu de nuit
Et clair de lune
Au fil du temps.

Dans la nature
Sentir le parfum
Des fleurs sauvages.

Au bord de l’eau
Faire des ricochets
D’étoile en étoile.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Sur la balance
Quelques kilos en trop
Abondance de printemps.

Trouver refuge
Dans une île flottante
S’échapper du monde.

J’aimerais tant me souvenir
Que je n’ai plus de mémoire
Sans oublier que la vie est belle.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Légèreté
Le vent dans les fleurs
De sa robe.

Enivrant
Les charmes d’été
De ses dessous.

Circuit touristique
Mes mains baladeuses
Le long de son corps.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Un papillon
Sur son tatouage
Une fleur sauvage.

En attendant
Elle regarde son livre
Moi son décolleté.

Autour de son cou
Elle a plus d’anneaux
Que Saturne.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Après l’amour -
Parler des étoiles
Qu’on a dans les yeux.

D’ici à l’horizon
Rien sauf un ciel
Sans nuage.

Maintenant je comprends
Que le chemin est long
Pour devenir sage.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Rituel du matin
Après le café
Je l’ai embrassé.

Sans l’ombre d’un nuage
Je me mets à chanter
Il pleut sous la douche.

Par ses caresses -
De tous mes désirs
Mon corps est lavé.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Méditation
Sur la plage
Mon ombre s’allonge.

Zazen
Cherchant l’éveil
Je m’endors.

Fin du rituel
Les yeux clos
Un rêve commence.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Porte d’aéroport -
Logique implacable
Du système douanier.

Contrôle de sécurité -
Violence non détectée :
Sa folie d’homme.

Cinquante nuances de bleus
Tout le long de son corps
De femme battue.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Nuit blanche
Jusqu’au meurtre
De l’araignée sur le mur.

Il a beau être vieux
Le bonsaï n’a connu
Aucun nid d’oiseau.

Temple de montagne
Bouddha me regarde
En souriant de ma bêtise.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Heure longue -
Sauf pour moi
Et mon poème.

Nuit courte
Dans l’ivresse
D’écrire.

Quelle fatigue !
Je pense à elle
Tout le temps.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Parking de l’hôpital -
Une bouffée de gaz
Avant d’entrer.

Temps pluvieux
Le goutte à goutte
De l’intraveineuse.

Terrain de jeu
Dans les couloirs
Enfants chauves en pirates.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Journée poésie
Résoudre l’équation
Des mots.

Nouvelle addition
Un plus un égal trois
Résultat de notre amour.

Dépendance
Dans sa petite main potelée
Mon doigt serré.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom


Du pop-corn
Des boissons fraîches
Deux places de cinéma.

J’ai versé une larme
Avant le retour de la lumière
Une histoire triste.

Se moquant de moi
Et de ma sensiblerie
Son sourire ravageur.

Stéphen Moysan
L'oeuvre sans nom



Merci à vous d'être venu(e) lire
L'oeuvre sans nom, de Stéphen Moysan
sur les Éternels Éclairs.



« Éternels Éclairs : Sources de poésies »


Webdesigner : Mathieu Jacomy    -    Webmaster : Stéphen Moysan
Contact : stephen.moysan@gmail.com


Partenaires référencement